Les résultats de DigitalTWIN présentés au "S3 - Smart Service Summit

[Translate to French:]

[Translate to French:]

Projet de recherche terminé

Berlin/Gersthofen, 09. Novembre 2021. Le projet de recherche DigitalTWIN, soutenu par le ministère fédéral allemand de l'économie et de l'énergie dans le cadre du programme "Smart Service Welt II", est terminé. Les partenaires du projet sont plus que satisfaits : avec un paysage de démonstration, 3 cas d'utilisation ainsi que des solutions déjà mises en œuvre, ils présentent des résultats qui sont le point de départ d'approches de solutions innovantes plus poussées dans le domaine de la numérisation dans la construction.

"Avec les solutions de DigitalTWIN, nous pouvons maintenant aller sur le chantier du futur et intégrer différents outils numériques de manière compatible. Il peut s'agir par exemple de drones ou d'appareils de numérisation laser, ce qui permet d'interagir en direct et en temps réel avec un modèle 3D à l'aide de lunettes AR sur le chantier", résume le Dr Fabian Schmid, responsable du consortium. "Ces différents outils s'intègrent rapidement et facilement. Grâce à une infrastructure performante issue des domaines du big data, du cloud ainsi que de la RA et du BIM, nous les avons mis en réseau de manière compatible. Il s'agit maintenant de transposer les résultats dans la pratique et de construire des solutions robustes pour les chantiers".

La situation de départ

Le secteur de la construction fait toujours partie des secteurs qui utilisent des outils numériques insuffisants. De nombreuses entreprises sont réticentes à numériser leurs processus de travail en raison de l'incertitude et d'une offre excédentaire opaque. Pourtant, les innovations numériques, si elles sont bien utilisées, sont en mesure de rendre l'industrie de la construction nettement plus efficace. Précisément parce que les projets de construction impliquent généralement de nombreux acteurs aux spécialisations différentes. Cela rend les processus de concertation et de décision souvent coûteux et chronophages. De plus, il n'est souvent pas possible de les reconstituer avec précision a posteriori en raison de l'absence de documentation interentreprises ou interpartenaires. Le projet de recherche DigitalTWIN s'est donc penché sur l'utilisation d'outils numériques dans le secteur de la construction afin de rendre les processus plus efficaces tout au long du cycle de vie et d'éviter les lacunes de communication entre les participants au projet.

Les résultats

Grâce à l'utilisation de technologies cloud ouvertes, hautement performantes et utilisables en clusters, le projet de recherche DigitalTWIN a développé une sorte de magasin d'applications web qui soutient numériquement les processus dans le secteur de la construction. L'utilisation de technologies ouvertes permet également de résoudre les difficultés d'interface et de mise en œuvre. Dans ce contexte, les technologies permettent de séparer l'infrastructure informatique de différents partenaires à différents niveaux afin de satisfaire aux exigences en matière de savoir-faire et de protection des données. Les technologies de cloud computing utilisées dans le secteur de l'automatisation de taille moyenne ont été étendues afin de pouvoir les utiliser en réseau et de manière performante pour les grands modèles de données de bâtiments et avec des chaînes de processus automatisées en réseau.

Le paysage de démonstration présenté lors du "S3 - Smart Service Summit" n'est qu'un petit extrait du travail de recherche, car différents cas d'utilisation, démonstrations et ateliers ont permis de résoudre des défis techniques fondamentaux, de montrer les solutions à titre d'exemple et de créer les bases d'un "magasin d'applications web" compatible et facilement extensible. Les formats de données ouverts et les technologies de plateforme utilisés permettent de programmer, de mettre en œuvre et d'utiliser des outils numériques plus rapidement et de manière plus claire.

Transfert de connaissances intersectoriel

DigitalTWIN a été conçu par le spécialiste de la construction de façades seele et les partenaires du consortium afin d'apprendre quels sont les défis de la transformation numérique dans le secteur de la construction et comment les branches peuvent apprendre les unes des autres. Outre seele, l'institut Heinrich-Hertz de la Fraunhofer-Gesellschaft, Telegärtner Karl Gärtner GmbH, Carl Zeiss 3D Automation GmbH, planen-bauen 4.0 et Werner Sobek AG ont participé au projet.

Les personnes intéressées trouveront le rapport final avec les résultats détaillés de la recherche ainsi que des ouvrages complémentaires et des liens sur www.d-twin.de. Le paysage de démonstration, qui résume les résultats dans un environnement tangible, peut actuellement être visité à Berlin (HHI).

.

Downloads

Communiqué de presse 956 KB

Communiqué de presse 956 KB